Engagement solidaire

Lors du comité syndical du 25 juin 2012, l’assemblée a décidé de s’engager dans un projet humanitaire sur l’île de Madagascar.

Conformément au cadre donné par la loi Oudin-Santini qui autorise les syndicats d’eau à mener des actions de coopération internationale dans la limite de 1% de leur budget, le SIBVA participe au financement d’un projet humanitaire à hauteur de 5000 €.

 

Ce projet est porté par l’association Hydraulique Sans Frontières dans le but  de créer un réseau d’eau potable dans la commune de Marotandrano à Madagascar. Cette commune est constituée de 24 villages recensant une population de 18 000 habitants. Une première phase de travaux a permis de raccorder 9 villages à partir d’un captage et par la pose de 23 bornes fontaines.

Les objectifs du projet sont l’amélioration de l’état de santé de la population et le renforcement de l’organisation communautaire. La deuxième phase pour un montant de travaux de 260 000 €, prévoit la réalisation d’un filtre sur sable pour le traitement de l’eau, la réalisation d’un réservoir de 40 m3 et la pose d’un réseau avec 24 bornes fontaines afin de desservir les villages les plus éloignés de la canalisation principale. Un suivi et une évaluation de la qualité des travaux sont assurés par l’association HSF, la pérennité des installations et la gestion des ouvrages seront assurées par une gouvernance locale. Une grande partie des travaux est réalisée par les villageois, pour la tranche 1 plus de 4 650 m ont été creusés par leur travail. Afin de garantir la pérennité des installations, une cotisation annuelle est demandée par foyer, son montant est défini par le comité de gestion de l’eau  et en concertation avec toute la population de la commune. Ce montant est adapté aux très faibles revenus de la grande majorité de la population, il sert à l’entretien du réseau (achat de pièces, remplacement de canalisation) et à l’emploie d’un agent de service formé par HSF.

 

Quelques mots sur Hydraulique Sans Frontières, c’est une association à l’initiative d’ingénieurs dont le travail est reconnu dans le monde de la Solidarité internationale, son financement provient à 70% du secteur  public  (Union européenne, agences de l’eau, région, département, collectivités territoriales…) et pour 30% du secteur privé (mécénat d’entreprises et fondations, dons, adhésions).

HSF est intervenue dans plus de 20 pays pour accompagner la réalisation de projets d’alimentation en eau potable et des aménagements hydro-agricoles, ou pour former des techniciens et ingénieurs.

 

En savoir plus.